Peur de ne pas réussir, peur de ne pas être à la hauteur, peur de s’engager, peur de refaire les mêmes erreurs, peur de ce que les autres vont penser de nous…

Tant de croyances limitantes qui agissent comme des barrières à notre propre évolution. Que cela provienne de soi ou de l’influence de l’entourage, le résultat est le même ; anéantir l’énergie créatrice que nous avons en nous. Cette énergie de vie, source de vie.

La peur est une émotion qui se présente n’importe quand. Basiquement, elle est un système d’alarme ayant vocation à nous sauver la vie en cas de mise en danger de notre intégrité psychologique et physique. Elle est alors activée par notre inconscient dans certains cas. C’est notre instinct de protection.

Or, elle se présente trop souvent. Y compris dans des situations qui n’engagent aucunement notre survie. Nous ne sommes même pas surpris qu’elle accompagne chacune de nos journées. Car on nous a éduqué avec elle, quelque fois même grâce à elle. Mais les peurs qui nous ont conditionné depuis notre petite enfance sont-elles fondées ? Nous appartiennent-elles ou bien sont-elles celles que les adultes qui nous ont entouré ont projetées sur nous ?

Comme bien des choses en ce monde, son abus est dangereux pour la santé. Ne doutez pas de vous. Vous êtes capables de belles choses. Croire le contraire maintient dans le scenario contraire.

Notre vie est un scenario dont les images nous arrivent par l’intermédiaire de nos pensées. Sont-elles réelles ? Est-ce bien cela qui se joue ? Peu importe ! La seule chose primordiale qu’il nous est donné de savoir, c’est que nous avons la possibilité de transformer positivement le scenario de façon à ce qu’il soit en accord avec notre âme. Car l’émotion qui nous est naturelle est positive ; la joie. Et notre âme n’a de cesse de la créer à tout moment.

Malgré cela, des images négatives et déformées, imprégnées d’angoisse nous apparaissent régulièrement. Qu’elles soient conséquentes aux interactions que nous avons avec notre entourage (échanges énergétiques) ou bien au conditionnement auquel nous sommes soumis depuis notre enfance (éducation, famille, société), il nous est possible de changer ce programme complètement éloigné de notre instinct de survie.

Lorsque nous cessons d’être attentif à l’opinion d’autrui, nous entrons en contact avec la sagesse de notre cœur

Dan Millman, « Votre chemin de vie »

 

Pourquoi entretenir les images d’un mauvais film alors qu’il nous est possible d’en réaliser un bon ? Nous sommes les créateurs de ce que nous voyons. Pourquoi ne pas décider de regarder les belles choses et les belles personnes qui sont là ? Nous pourrions décider de créer des instants de joie à tout moment. Entourons nous des personnes que nous aimons et choyons-les. Prenons soin de nous-mêmes en écoutant notre âme à travers notre cœur libéré de ses blessures.

Car ce qui maintient les peurs infondées qui nous envahissent sont les blessures cristallisées dans la psyché. Devenir un être libre revient à se libérer de ces blessures, bien souvent imperceptibles, et qui nous emprisonnent. Nous faisons de cette prison un monde que nous projetons alors sur les autres. Penser que l’on ne peut réussir sa vie qu’en s’infligeant des critères immuables n’est-il pas l’antithèse du pouvoir créateur ?

La beauté de la vie réside dans le fait de sentir que tout est possible. Le passé est révolu et nous a apporté son lot de leçons à apprendre. Nos expériences sont là pour nous guider sur notre chemin. Elles nous permettent de nous révéler. Il n’y a pas d’erreurs, juste des opportunités de grandir pour continuer d’avancer plus haut vers le sommet. Aucun intérêt alors de rester bloqués sur de mauvaises images.

Laissons nous la possibilité d’essayer encore et encore. Arrêtons de nous faire dire ce que nous devons faire. Arrêtons l’auto sabotage, les jugements et les critiques envers nous-mêmes. Unifions nos parts d’ombres et de lumière car nous sommes tout cela et plus encore. Nous n’avons jamais fini de nous découvrir. Reconnaissons notre vulnérabilité.

Il ne sera pas dit que notre cœur n’a pas raison. C’est grâce à lui que nous accédons à notre pouvoir créateur. La porte d’entrée vers notre Être authentique ; notre âme. Le capitaine de notre navire. Dont la voix se fait entendre par l’intuition.

La loi de l’intuition : Nous ne pouvons rentrer en contact avec notre source intérieure d’intuition et de sagesse qu’à partir du moment où nous cessons de nous baser sur l’opinion d’autrui pour mesurer notre valeur et savoir qui nous sommes. Nous avons tous tendance à adorer quelque chose. La question est donc la suivante : adorerons nous le Dieu de l’opinion ou le Dieu de notre cœur ?

Dan Millman, « Votre chemin de vie »

 

Photo : Claire Vallée, Inde 2017

Cet article est fortement inspiré par : 

La vie, les gens, l’amour, l’ouvrage « Votre chemin de vie » de Dan Millman, Ed° du Roseau

 

Cet article intitulé : "La peur, dernier bastion avant le Graal" ( https://cecilericolleau.fr/2018/01/la-peur-dernier-bastion-avant-le-graal/) a été écrit par Queen Belili le 1 janvier 2018 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire