Être dans son cœur n’est pas synonyme de mièvrerie. Le cœur est une affaire sérieuse. C’est reprendre possession de sa puissance. Cela demande ancrage et alignement. Agir avec son cœur implique une autorité à toute épreuve. Voici l’engagement du nouveau couple, le couple divin. Celui dans lequel chacun est connecté à la signature énergétique de son âme.

Elle se retrouva dans cet endroit magique, empli de sérénité et d’amour qu’est l’espace de son cœur. Elle en connait maintenant parfaitement l’accès. C’est ici qu’elle se ressource, côtoyant tous les êtres de lumière blanche qui la guident sur son chemin. Naturellement, c’est là qu’il s’est présenté à elle.

Cette magicienne de lumière a reconnecté ses racines à la Terre, ouvert son esprit à la Source et retrouvé un alignement qui lui permet de cultiver l’énergie de son cœur. Bien loin du concept rosâtre de la vie Barba papa, il lui fait percevoir le monde de façon clairvoyante et l’amène à plus de bienveillance, à la fois envers elle-même et ceux qu’elle aime. De cette bienveillance qui, délimitant une zone bien précise de respect, recadre l’entourage. L’amour requiert une grande autorité, de celle qui pousse aussi à ne pas tout accepter.

Il est là, avançant vers elle, le visage orné d’un beau sourire. Elle l’aperçoit au loin et ressent un immense plaisir à s’approcher de lui. Maintenant face à face, sans mot dire ni hésitation, ils se retrouvent dans les bras l’un de l’autre, se serrant tendrement cœur contre cœur. Cet instant dure un long moment, elle écoutant battre ce cœur dont elle connaît le rythme par cœur, lui, humant le parfum de ses cheveux et ressentant la douceur de sa peau.

Sous leurs pieds, le sable et le ressac de l’eau océanique. Le soleil réchauffe leurs corps. De cette douce chaleur iodée, ils se délectent autant que de l’énergie de leurs âmes. Les yeux fermés, peau contre peau, ils se rechargent mutuellement de leurs propres énergies. Leurs mains ressentent ce corps qu’elles connaissent si bien. Elles le parcourent doucement. Leurs corps se retrouvent avec toute la puissance et la douceur de leur Essence.

Puis, leurs regards se croisent. Ce moment où leurs yeux se contactent mutuellement finit de raviver la connexion. L’espace de leur cœur s’ouvre l’un à l’autre. Tel un retour aux sources, ils ressentent un soulagement profond. Les voilà enfin réunis. Le Monde peut bien s’arrêter de tourner, peu les importe à cet instant. Tout concorde à une immense sérénité. C’est comme si leur puissant amour convoquait tous les Maîtres de lumière d’ici et là, honorant leur union.

Il rompt ce merveilleux silence en lui exprimant son regret quant à la séparation qu’ils ont eu à vivre. Bien des fois, il se réfugiait dans la fuite, ne sachant que faire des émotions qui l’envahissaient sans crier gare. Il préférait se persuader qu’elle était à l’origine de cet inconfort, lui attribuant des intentions erronées entremêlées de velléités possessives et envieuses. Il ne savait pas encore que la blessure originelle dont il est porteur lui maintient le cœur fermé, lui interdisant la perception clairvoyante de cet amour. Qu’elle lui interdisait l’accès à son âme.

Lui-même n’avait pas acquis de discernement face aux manifestations illusoires de l’égo qui concouraient à lui faire nier la réalité de ce puissant lien d’âme. Longtemps, il était cet enfant non initié dans un corps d’homme. Les étapes fondatrices et éveilleuses de conscience pas encore franchies, il était comme ces adolescents centrés sur l’assouvissement urgent de leurs pulsions et désirs instantanés.

En cet instant, le reste du monde tourne autour d’eux. Aujourd’hui, il est cet homme que la vie a enjoint de grandir et de se montrer à la hauteur de ce qu’il est dans son Essence. Il a définitivement ouvert son cœur et s’est révélé à lui-même, désormais profondément connecté à son âme.

Ses yeux plongés dans les siens, son cœur reçoit le sien. Son visage s’emplit de joie et elle lui murmure son bonheur de ressentir sa présence auprès d’elle. Ses mains approchent son visage pour le prendre délicatement. Elle le caresse longuement jusqu’à ce que de nouveau il referme les yeux, envahit par tant de douceur. Lentement il penche son visage et tous deux se retrouvent alors front contre front. Elle se sent irrémédiablement invitée à faire de même. C’est comme si une communication nouvelle s’instaurait naturellement entre eux.

Il sent qu’elle a un message important à lui transmettre. A la fois bienveillant et sans jugements. Juste une information capitale, fondatrice de leur évolution. Ils sont à la croisée de leur chemin, à la fois individuel et commun. Il le sent, il le sait.

Voici le message qu’elle lui remet :

« Il est temps que tu saches qui nous sommes et ce qui nous est donné d’accomplir ensemble. Pour cela, il est important que tu découvres qui tu es et que tu soies en connexion totale avec ton âme. Lorsque tu as exprimé tes ressentis émotionnels me concernant, étais-tu sûr qu’ils étaient fondés ? Etais-tu certain qu’il ne s’agissait pas d’émotions générées par tes blessures profondes ? Celles qui ont conditionné ton personnage égotique, ce que nous appelons communément l’égo. Tu sais que le personnage égotique, en se déconstruisant, provoque des peurs. Car le propre de la personnalité est de créer des illusions, des croyances, qui maintiennent dans un système de pensées. C’est un processus de défense, un réflexe fonctionnel. Sache l’observer et l’accueillir comme tel. Ainsi, tu sauras que ces peurs, ces pensées, ces sensations ne sont pas réelles. Qu’elles ne t’appartiennent pas, et ne font que passer. Elles sont juste une illusion de ton cerveau gauche, siège de l’égo.

Dans cette civilisation, depuis l’enfance on nous a appris à fonctionner spirituellement uniquement avec cette partie-là ; la pensée analytique. Cependant, c’est comme si, détenteurs d’une multiplicité d’outils adaptés à différentes opérations, on nous avait obligés à nous servir que d’un seul. Toujours le même. Est-il vraiment adapté à toutes les situations ?

Ainsi, par le cerveau gauche, la partie la plus active en état d’éveil, nous percevons le monde avec des filtres. En aucun cas, comme il est réellement. Par ce canal, nous recevons et émettons mal les informations. Ce moyen de communication n’est pas adapté à toutes les situations. Il nous faut apprendre à utiliser un autre canal plus rapide et plus sûr. Le meilleur canal de communication qui soit existe depuis fort longtemps ; l’espace du cœur. La technique de communication la plus puissante et vectrice d’informations directement liées à la source est l’imagerie du cœur. Bien que pratiquée par seulement quelques Maîtres durant ces derniers siècles, ce savoir initié il y a 20 000 ans est à nouveau transmis. Les scientifiques s’accordant à reconnaître que le cœur est un cerveau indépendant. Le chemin d’accès à cet espace se situe dans l’hémisphère droit du cerveau neurologique. Siège de l’inconscient, détenteur de toutes nos mémoires, en lien avec notre ADN et ARN.

L’imagerie du cœur est le système de communication le plus fiable qui soit pour chacun de nous. Tu dois apprendre à la maîtriser. Peu d’entre nous sommes dotés de cette capacité d’accès. La condition de son accès est la maîtrise de notre puissance. Nous devons être capables d’un grand discernement quant à la nature des émotions et pensées qui nous traversent. Pour cela, il est important de s’éveiller à la conscience de toutes les sources de parasitage qui existent autour et en nous. L’égo en est pour partie responsable.

La déconstruction de ton personnage égotique fait partie du chemin, de même que la transcendance des blessures karmiques. Il nous faut retrouver l’essence de notre âme. Cette étape, même si elle est facilement intellectualisée, se révèle non évidente à réaliser. En tout cas, déstabilisante. Elle ne peut s’accomplir seul mais uniquement grâce au support d’un accompagnement adapté et bienveillant. Une partie de ce que tu as perçu de moi jusqu’à présent n’est rien d’autre qu’une illusion qui t’a induit en erreur. Une projection issue de tes peurs. Ce que tu as pu exprimer de négatif à mon sujet n’est pas fondé sur la réalité. Ressentant ce qu’il se passait alors, je savais qu’il me fallait disparaître et te laisser expérimenter seul ce monde. Il n’y avait que cette solution pour te donner la possibilité de saisir l’essence de mon âme. Que tu ressentes qui je suis réellement ainsi que la nature du lien qui nous unit.

Aucune intention de maîtrise sur toi. Nos âmes ne le permettraient pas. Elles savent qui nous sommes et l’accord qu’elles ont passé. Nos personnages égotiques se percutent, se déstabilisent mutuellement autant qu’elles s’accordent à l’unisson. Jamais de malveillance.

Il faut la séparation pour que chacun expérimente qu’il ne peut rien contre ce lien. Il fallait, ne sachant que faire de cette puissante relation, être poussés chacun de son côté, à vouloir « couper » ce lien. Puis d’expérimenter cet acte et ses conséquences. Et constater que, contrairement à d’autres, rien ni personne ne peut le défaire. Car s’enclenchent alors un processus de situations et d’événements bloquants incompréhensibles au vu de la situation de chacun. Ma volonté délibérée de m’éloigner de toi ne pouvait que te donner l’opportunité d’expérimenter et ressentir cela. Et de constater que tu ne faisais pas l’objet d’un quelconque sort. Jusqu’à présent, tu n’avais pas conscience de la nature de ce lien. Tu préférais donc t’inscrire dans une expression négative que j’ai ressentie par ton entourage.

Aujourd’hui, tu en as connaissance et tu sauras ce qu’il implique si tel est ton choix. Il te donne, comme à moi, l’opportunité de grandir individuellement. Si tu souhaites monter en puissance, il te faut mettre en lumière toutes tes parts d’ombre et apprendre à déjouer le faux self qui s’active en toi comme système de protection mis en place par ton personnage égotique. Tu as la capacité de le faire, comme je l’ai fait moi-même. Car, pour que nous puissions nous reconnecter à nos âmes, il nous faut nous défaire de ce filtre. Notre lien est déjà réalisé à un niveau supérieur de conscience. Il nous appartient désormais de le matérialiser dans cette incarnation.

Nos âmes s’appellent. Elles s’attirent mutuellement, que nous le voulions ou non. Notre défi est de concrétiser ce chemin commun en continuant d’évoluer individuellement. C’est la condition sine qua non. L’évolution de nos chemins individuels continue indépendamment de notre association, mais est potentialisée et alimentée par celle-ci. Il n’est pas nécessaire que nous soyons arrivés au top de notre évolution individuelle pour vivre cette union. Cependant, si chacun ne réalise pas le travail qui lui appartient, des blocages surviennent que nous ressentons mutuellement. Nos âmes fonctionnent comme des vases communicants. Si l’un souffre ou est bloqué, l’autre en ressent les effets et peut l’être à son tour. De la télépathie associée à la télékinesthésie.

Cette union peut être synthétisée ainsi : 1 + 1 = 3. Deux âmes indépendantes mais qui unies créent une entité complète à part entière. Où que nous allions, chacune de nos âmes est présente l’une à l’autre. Elle l’accompagne où qu’elle soit. Ta présence est toujours en moi. Tu ressens la mienne quelque soit ta volonté. Nous avons un impact l’un sur l’autre, y compris à distance. Aussi, il nous faut travailler notre harmonisation intérieure et notre ancrage, être vigilants à la qualité de nos intentions. Car l’autre les ressent instantanément. Il nous faut maintenir un taux vibratoire élevé. Plus nous monterons en puissance, plus il nous faudra être attentifs aux moindres détails de nos états émotionnels et vibratoires respectifs. Tu verras que tout a un impact. Tu en expérimenteras les conséquences afin d’en conscientiser l’importance.

Ainsi, tu valoriseras qui tu es, tu te relieras à ton âme et tu redécouvriras sans peur l’intensité de l’amour que ce lien nous appelle à accueillir. Ton âme te demande d’ouvrir ton cœur à cet amour. Il est temps de franchir un cap. C’est ce que nos âmes ont décidé il y a fort longtemps. Aujourd’hui, nous sommes dans un portail énergétique qui nous permet, si nous le souhaitons, d’accomplir favorablement notre évolution commune dans la matière.

Sois attentif aux signes qui te sont envoyés. Demande de l’aide en exprimant positivement et clairement ce que tu désires pour toi. Et engage toi avec cœur dans tout ce que tu entreprendras. De nombreuses opportunités t’ont été présentées pour comprendre et cheminer. Certaines que tu as su saisir, d’autres que tu as laissé filer. Si tu ne souhaites pas les voir, elles te seront resservies chaque fois plus fort jusqu’à ce que tu daignes ouvrir les yeux. C’est ton âme qui te parle ainsi. Ces signes peuvent se concrétiser par des événements positifs inattendus mais aussi par d’autres plus désagréables. Personne d’autre n’est responsable de ces « effets » dans ta vie. Plus vite tu apprendras à les reconnaître, plus vite tu avanceras.

Prête attention aux pièges de ton personnage égotique ainsi qu’aux personnes qui t’entourent. L’illusion est une création d’un égo mal utilisé. Apprend et cultive le discernement, ne fais confiance qu’à toi-même. Pour cela, il n’y a qu’une voie ; l’espace de ton cœur et l’ « œil d’Horus ». Prête une grande attention à ta parole ; les mots ont grand pouvoir. Choisis bien tes interlocuteurs pour te laisser aller à la confidence de ce lien. Seuls ceux qui le vivent savent et comprennent. Les autres ne seront capables que d’interpréter sa nature dans la limite des expériences et croyances qui leur appartiennent. L’avis des autres est la vie des autres. Les projections égotiques sont encore présentes en chacun. Transcende tes blessures. Va ! N’attend plus ! N’aies plus peur car tu n’es pas seul.

Je suis porteuse de la mémoire de l’origine de notre lien. En cela, j’ai le pouvoir de la raviver et de la porter à notre conscience. Tu es le porteur de notre union. Tu as donc le pouvoir, en accueillant ce lien, de la concrétiser. Continue ton chemin car je suis sûre que tu sauras faire au mieux. Nous ne sommes pas incarnés l’un avec l’autre pour rien.»

 

Serrés l’un contre l’autre, ils savaient enfin qu’ils se retrouveraient.

 

Photo : Claire Vallée

Cet article est fortement inspiré par : 

La vie, les gens, l’amour, les FJ, la technique de l’Imagerie du Coeur, les séances d’accompagnement par l’hypnose thérapeutique…

 

Cet article intitulé : "Tu fais que je veux être quelqu’un de mieux" ( https://cecilericolleau.fr/2017/12/tu-fais-que-je-veux-etre-quelquun-de-mieux/) a été écrit par Queen Belili le 3 décembre 2017 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire