Il est quelquefois des journées apparemment comme les autres. Si ce n’est que, pas du tout ! Tout semble comme en suspend à l’intérieur alors que la tempête gronde dehors. L’on se sent comme dans un cocon dans ce foyer où tout va à un autre rythme. Un rythme si lent que notre esprit accède à la sensation de valoriser chaque mouvement, chaque pensée, chaque parole.

Prendre le temps d’écouter son corps, le ressentir, l’étirer et le choyer. Et renouveler des gestes oubliés, de ceux qui nous font du bien. Regarder chaque détail du décor qui nous entoure et se laisser cueillir par des envies lumineuses, blanches et dorées. De délicieuses odeurs subtilement épicées et boisées s’invitent en douceur. Tout est parfait. Le corps ouvre ses portes à l’âme qui l’habite afin qu’elle reprenne sa place. C’est elle le Maître de ce temple Sacré.

Tout est parfait. N’ayons pas peur du dérangement. Pourquoi vouloir à tout prix que les choses aillent toujours bien, que le lac se maintienne tranquille ? L’expression de nos larmes est le signe d’un nettoyage intérieur profond. C’est parfait ! L’expression d’une colère, peut être le signe de la volonté de respect et de bienveillance. C’est parfait ! L’expression d’une inquiétude, le signe de la déconstruction de certitudes. C’est parfait !

Ce qui provoque de la dysharmonie est bon. Autant dans la relation que dans une situation, les dérangements sont les prémices de l’évolution. La vie n’est pas un encéphalogramme plat. La vie est mouvement. De l’inconfort naît le plaisir de reconnaître des ressources inestimées en soi et en chacun. L’expression des émotions doit se faire autant qu’elle doit être accueillie et entendue. Ce n’est, en aucun cas, la fin de tout.

 

Je n’aime pas l’harmonie, (…) l’harmonie de bas niveau, artificielle, l’harmonie humaine. Respectez le chaos, autant cellulaire qu’humain. Il est signe de changement, d’installation d’une nouvelle conscience.

 

Le bonheur (…) cette illusion que vous créez, cette tension que vous maintenez et qui vous empêche d’avoir accès à votre profonde expérience de vie. (…) cette création de l’homme qui essaie de se souvenir : le bonheur associé à l’harmonie dans la forme et qui empêche l’humanité de bénéficier des dysharmonies qui permettent la croissance.

 

Prendre le temps de dire les choses vraies, c’est prendre le temps de vivre en harmonie avec votre être. C’est aussi prendre le temps de vous rapprocher de la Source en vous, de faire ce qu’il y a à faire pour vous construire et pour vivre en harmonie avec l’énergie du moment présent.

« Transparence », Reine-Claire et Gaal

 

Photo : Claire Vallée, Inde 2017.

Cet article est fortement inspiré par : 

La vie, les gens, l’amour, la technique de l’Imagerie du Coeur (Daniel Mitel),

de l’ouvrage « Transparence, de l’amour humain à l’amour conscient » de Reine-Claire et Gaal, Ed° Ariane :

« Nous avons levé un coin du voile et aperçu un fragment de la réalité humaine, une portion de la souffrance de l’humanité, et avons trouvé quelques clés que nous partageons avec vous. La plus importante reste l’honnêteté dans notre couple, la transparence. Tout se dit et doit se dire pour que l’harmonie véritable et la paix règne dans nos temples respectifs avec, en prime, le désarmement du mental, de l’égo, de la personnalité…  » (Gaal)

« Le couple n’est pas l’aboutissement, mais l’école. Il n’est ni le déclencheur ni le résultat de l’amour. Il est ce qui nous donne la possibilité – peut-être ! rien n’est certain… – de découvrir l’Amour. » (Reine-Claire)

 

Recommandation :

Je vous invite à écouter les compositions mélodiques sélectionnées par Michel Gautier que vous pourrez trouver sur internet. Il créé des compositions sonores en utilisant les fréquences Hertziennes originales, dont certaines ont été purement et simplement éliminées de nos productions musicales contemporaines, qui s’avèrent avoir un impact positif reconnu sur notre équilibre physique et psychique. Plusieurs études scientifiques ont prouvé qu’écouter de la musique agréable a des effets sur le corps et l’esprit. Cela peut améliorer la pression artérielle, réduire le stress négatif, améliorer la sensation de bien-être. 

Les grands Maîtres compositeurs de musique dite « Classique » avaient connaissance de ces effets. La musique avait le rôle « spirituel » d’élévation des fréquences vibratoires. Les instruments étaient accordés au diapason La 432 Hz.

« Quand la musique est accordée à 432 Hz, on remarque que les autres notes correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels comme le sol pour l’oxygène. Le do a une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes par exemple… L’écoute d’une musique en 432 Hz nous rapproche donc de la nature. Elle nous met en résonance avec elle. En 440 Hz, au contraire, nous nous en éloignons par le décalage avec les fréquences naturelles. »

 

 

Cet article intitulé : "Du Chaos naît l’origine de la conscience" ( https://cecilericolleau.fr/2017/12/du-chaos-nait-lorigine-de-la-conscience/) a été écrit par Queen Belili le 7 décembre 2017 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire