Comment ferai-je pour te dire sans te blesser, toi Homme de lumière, que je sais réaliser ma vie sans toi, mais que je préfère la partager avec toi !

Je me donne sans compter. Je ne sais pas faire autrement. Est-ce vraiment utile de compter ? Je le fais car je sens que c’est bon pour moi. Je t’accueille car je sens que tu fais partie de l’énergie qui me correspond en ce monde. Je n’ai pas à réfléchir, c’est juste une évidence. Je ne peux lutter non plus, c’est au-delà de mon être.

Malgré les vents et marées quelquefois turbulents puis apaisés, je me sens transportée dans un navire qui est mien mais dont je ne connais la destinée. De ce navire je prends soin, car je sais que de sa solidité, son confort et sa beauté dépend ma vie.

Je fais en sorte qu’il soit fort pour éviter qu’il ne sombre à la première grande lame. J’entretiens sa douceur afin de ressentir tout le bonheur d’être accueillie en son sein.

J’ai cœur à faire qu’il soit lumineux, ainsi je goûte à la pleine beauté de ma puissance créatrice.

J’apprends à prendre soin de ce navire. Personne ne m’a vraiment enseigné à le faire. Cependant, au plus profond de mon âme j’ai l’intime conviction qu’il est essentiel de le faire. Et je sais qu’il faut y mettre énormément d’amour, la première source d’amour qu’il m’est donné de ressentir dans ce monde. Mais dois-je me complaire de cela ? Dois-je m’arrêter au fait de ressentir l’amour de cette façon ? Est-ce cela qu’il faille vivre ?

Je ne crois pas !

J’entrevois alors que revivre la première source d’amour m’apprend à ne plus aller chercher à l’extérieur ce que je détiens en moi. Ainsi je suis certaine de créer des liens profonds et véritables avec toi, qui ne soient basés ni sur un besoin, ni sur un désir.

Ca n’est pas que sans toi je ne suis plus rien. C’est qu’avec toi à mes côtés, je suis encore plus grande. Il y a des âmes qui se font du bien.

Je n’ai pas besoin de t’aimer pour me prouver que je m’aime. Je t’aime parce que je le choisis. Je t’aime parce que je m’aime.

 

Cet article est fortement inspiré par : 

Mes discussions avec Akhenaton…

Photo : Benoît Mortreux

 

Cet article intitulé : "L’Être Universel d’amour féminin" ( https://cecilericolleau.fr/2017/06/letre-universel-damour-feminin/) a été écrit par Queen Belili le 3 juin 2017 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire