Expérimenter le réel autour de soi passe nécessairement par un réalignement avec notre âme. Elle est notre conscience supérieure, celle par qui tout s’éclaire, le gage que tout devient plus fluide et naturel dans notre vie. Nous avons un impact énorme sur la matière. À la fois sur nous-mêmes et sur tout le vivant qui nous entoure.

Dans un article précédent http://queenbelili.fr/index.php/2017/04/03/resonnance-de-shumann-une-tempete-dans-nos-vies/, ressortait le fait que l’humain et la plupart des mammifères sont des êtres doués de fréquences vibratoires. Nous émettons et recevons des ondes électromagnétiques de toute part. Prendre conscience de cette réalité est une aide précieuse pour la compréhension de notre être. Cela nous permet de comprendre que nous sommes tous interdépendants les uns des autres et connectés à l’univers dans lequel nous vivons. Cet électromagnétisme est une forme de communication sous-estimée dans une culture qui valorise uniquement ce qui est visible à l’œil nu.

Pourtant elle existe bel et bien et son intégration est une clé primordiale qui nous aidera à trouver la voie d’accès à une société harmonieuse et bienveillante envers le vivant. Une clé d’accès au bien-être individuel, donc collectif. Etant donné que nous sommes à un point crucial de notre évolution humaine (crises écologique, économique, sociétale, psychologique, sanitaire, géopolitique…), nous avons besoin de nous ouvrir à d’autres connaissances. Jusqu’alors assimilées à de l’ésotérisme, ces connaissances ont fini par être validées par la science. Elles restent néanmoins encore confidentielles car leur diffusion peut avoir un impact négatif sur les intérêts financiers de certains groupes industriels. Prendre conscience de la réalité de notre monde nous rend donc plus conscients du pouvoir individuel de chacun, dont la maîtrise de l’usage a la capacité de concrétiser de nouveaux schémas individuels bénéfiques au plus grand nombre.

Alors, comment faire pour intégrer ces informations et les appliquer à soi sans pour autant être sujet à la panique et l’angoisse ?

Regardons le côté positif ! Se retrouver face à l’adversité ne nous pousserait-t-il pas à nous réveiller pour trouver des solutions d’amélioration de vie ? Actuellement, rien qu’en France, de plus en plus d’individus se plaignent de maux et mal-être divers. Les origines sont variées. Y compris ceux qui pourraient sembler à l’abri ressentent les effets des dysfonctionnements présents. Or, le constat est fait que chez la plupart d’entre nous, le corps physique est déconnecté de son âme, cet espace intérieur qui nous est propre et qui peut être accessible par l’inconscient via la fréquence vitale de 7,83 Hz (zone Alpha). Ce qui a pour conséquence, nous l’avons vu, de provoquer une incapacité à être heureux.

Les énergies actuelles (Résonnance de Shumann) étant plus puissantes qu’il y a quelques années, elles amplifient tous les champs électromagnétiques de notre être (corps-esprit). Alors qu’auparavant, grâce au phénomène de déni (fusible du mental), nous arrivions tant bien que mal à vivre avec nos blessures générées par différents événements négatifs du passé (histoire familiale, naissance, enfance…), cette amplification de fréquence nous rend plus « sensibles ». C’est comme si la perception de ce qui pouvait être ressenti comme un grain de sable se transformait en celle d’un menhir de 300 tonnes. C’est plus la même, hein ?!

Aujourd’hui, nous n’avons plus d’autre choix que d’opérer individuellement à l’allègement de nos blessures. Parce qu’elles génèrent trop de blocages incontrôlés dans nos vies, ce qui a pour conséquence de nous empêcher d’évoluer à un niveau plus global. Nous sommes tous concernés à plus ou moins grande échelle. Facile à dire, mais pas facile à faire, n’est-ce pas ?

Parti de ce constat, ici la difficulté naît essentiellement du fait que beaucoup d’entre nous croient qu’il n’y a rien que l’on puisse faire puisque cela fonctionnait jusqu’à présent, ou ne savent pas comment s’y prendre.

Je sens bien qu’au fond de moi ça ne me convient plus et je souhaite que ça change, mais je n’arrive pas à franchir le cap, j’ai peur ! 

Il paraît qu’il faut apprendre à s’aimer, à ouvrir son cœur. Mais comment on fait ça ? Et à quoi ça sert ? 

Je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort alors qu’il y a tellement de gens qui sont dans une situation pire que la mienne ! 

S’aimer soi-même d’avantage pour être capable d’aimer ensuite et s’unir au monde qui nous entoure est fondamental. C’est la base ! Avoir accès à la connaissance du fonctionnement vital de l’humain et du vivant est la voie vers l’élévation de conscience, vers l’élévation spirituelle. Attention, il ne s’agit pas d’une quelconque forme de religion. Rien à voir ! L’élévation spirituelle est le phénomène d’adaptation de notre esprit résultant de l’association de nos connaissances aux solutions efficaces et concrètes à mettre en place pour rétablir un équilibre harmonieux en soi et avec l’extérieur. Il n’y a qu’une seule porte d’accès pour cela : le cœur ! Plus puissant que le cerveau, il a une autre fonction fondamentale.

Pourquoi le cœur ? Parce qu’il n’y a que lui qui puisse nous donner l’accès à l’espace intérieur qui nous permet de nous accueillir tels que nous sommes, sans jugement et sans émotions négatives. C’est l’espace que nous avons tous en nous et qui nous est propre. Il n’y a que là que nous pouvons soigner nos blessures. Cet espace nous permet la réalisation de tous les actes qui nous sont extrêmement bénéfiques. Il nous reconnecte avec toutes nos capacités sensorielles trop souvent oubliées car bloquées par les effets disharmonieux de notre vie quotidienne. Y accéder provoque systématiquement un bien-être immédiat. Et la fréquence de l’accession à cet espace finit par installer un réalignement avec notre âme, ce qui contribue à une reconnexion corps-esprit (spirituelle).

S’aimer soi-même, passe donc par la détection et le rééquilibrage des comportements sains et bienveillants face à ceux irrespectueux de la vie, que nous avons envers nous-mêmes et les autres. Ces derniers étant essentiellement générés par des mémoires « traumatisantes » de notre passé ainsi que par le phénomène de modification des ondes électromagnétiques terrestres ayant un impact sur la qualité de notre propre fréquence vibratoire.

Ainsi, prendre en considération la réalité de notre constitution électromagnétique nous amène à comprendre l’importance des perturbations que peuvent engendrer les différents phénomènes extérieurs sur notre être (corps-esprit). D’où l’importance de notre capacité à discerner les différentes fréquences vibratoires à l’origine de chacun de nos comportements, qu’ils soient sains ou pas.

Ayons l’esprit ouvert et observateur, nous aurons tous à y gagner !

Cet article est fortement inspiré par : 

Mes observations sociétales, mon entourage et lectures scientifiques et psychologiques…

 

Cet article intitulé : "L’esprit et le cœur font corps" ( https://cecilericolleau.fr/2017/04/lesprit-et-le-coeur-font-corps/) a été écrit par Queen Belili le 4 avril 2017 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire