De l’avis d’un homme en milieu professionnel, les femmes sont excellentes dans la mise en œuvre des stratégies qu’ils ont imaginées. Elles sont à l’aise dans la partie concrète des projets ; planifier, trouver les bons interlocuteurs, maîtriser les contraintes administratives et légales, négocier les achats, motiver les troupes… Leur sens pratique est éprouvé depuis longtemps !

Cependant elles sont d’une efficacité redoutable dans la création de projets. Lorsqu’elles entreprennent, elles font preuve d’une imagination débordante. En fait, les femmes sont bonnes en tout !

Les hommes sont bons dans cette partie stratégique et dans la création de projets mais ils font souvent appel aux femmes pour les faire aboutir. Ils ont conscience de leur pouvoir dans ce domaine. Elles sont leurs meilleures associées ! Ils ont donc besoin de leur faire croire qu’elles ne peuvent pas accéder à cette dimension de création. Ils ont intérêt à les maintenir dans cette croyance qu’elles ont besoin d’eux pour vivre.

Reprendre son pouvoir de femme, commence par reprendre confiance en soi et en son potentiel. Mais il y a une dimension qu’il est indispensable de prendre en compte pour sortir du chemin qu’on nous a tracé depuis des siècles : rassurer l’homme quant à l’importance de son rôle.

Car lorsque celui de la femme change, celui de son alter ego s’en trouve perturbé. Et pour que la réconciliation entre les genres s’opère, il faut travailler en harmonie.

Redéfinir le rôle de l’homme

Les femmes deviennent actrices de l’évolution du rôle de l’homme. Cette partie n’est pas négligeable. Ils ont besoin de redéfinir leur rôle auprès d’elles afin de transformer cette vieille idée du rapport dominant-dominé et de mieux appréhender leur rapport à la sexualité.

Comme les valeurs associées au pôle féminin sont directement connotées à une attitude de dominé (douceur, empathie, …), il se retrouve complètement perdu dans son désir d’elle. Il peut même le perdre ce désir. Et ne plus vouloir s’inscrire dans une relation de couple, profonde et durable. Face à la peur de l’image d’une femme trop castratrice, il peut arriver qu’il développe un comportement de consommation de sexe. Cela remet la femme au rang d’objet sexuel et la renvoit à l’image de « pute ». Le développement des sites de rencontres en sont la preuve.

Mais cette solution n’est qu’un succédané de réponse. Car dans ces rapports, il n’y a pas de profondeur. L’homme et la femme ne sont pas réconciliés !

Le complexe d’Oedipe : le confort de l’homme

Pour qu’il y ait réconciliation entre l’homme et la femme, il faut intégrer la notion de profondeur, de sensualité et de complexité des pôles masculin et féminin en chacun.

Par le fait de donner la vie, la femme expérimente différents rôles en elle : entrepreneuse, maman, maîtresse. Elle sait qu’une seule même personne peut avoir différentes casquettes au cours de sa journée et de sa vie. Elle a intégré que la richesse d’un individu provenait des différentes facettes qui composent son être authentique. Cette idée est actée chez elle !

L’homme, par sa condition physiologique, n’a pas intégré ce concept. Il ne conçoit pas que sa femme puisse endosser ces différents rôles. De fait, en devenant mère, sa femme à du mal à lui inspirer le désir qu’il ressentait auparavant.

L’homme a ce besoin de confort et de réconfort. Cette notion de cocooning qui est nécessaire chez tous les individus passe chez lui par un changement du statut de la femme ; en devenant mère, sa femme est associée à la sienne ! C’est comme un programme installé en lui qu’il doit retrouver pour « survivre ». Il n’a donc de cesse que de le reproduire. La problématique c’est que cela demande à la femme de passer définitivement d’un rôle à un autre. Enfermée dans cette image qu’il a besoin de lui attribuer, elle ne peut plus bouger.

Le résultat est que pour un homme, il y a différentes femmes : celles avec qui tu couches et celles avec lesquelles tu fondent une famille ! Mais elles ne peuvent pas être une seule et même personne !

L’homme a donc besoin de résoudre ce dilemme de l’intégration des différents rôles que peut endosser une femme. Et cela se résoudra dans le rapport qu’il a avec sa mère.

Cet article est fortement inspiré par :

Une discussion avec Laurent Dulau. Elle a donné lieu à un texte du même titre de sa part.

Photo : Benoît Mortreux

Cet article intitulé : "De l’importance du rôle de l’homme et de sa vision de la femme" ( https://cecilericolleau.fr/2016/10/de-limportance-du-role-de-lhomme-et-de-sa-vision-de-la-femme/) a été écrit par Queen Belili le 24 octobre 2016 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire