Et bien oui les filles, il faut savoir que parmi tout ce qu’on peut recevoir d’un homme il y a aussi cette chose dont il peut être porteur sans le savoir et vous transmettre lors de l’acte qui scelle votre relation amoureuse.
Mais de quoi s’agit-il en fait ? une nouvelle variété de fleur ? Une émotion récemment découverte par la science de la psychologie positive ? 
Que nenni ! Sous ce joli nom tout mignon, se cache une IST : Infection Sexuellement Transmissible.

Chez lui, ça passe quasiment inaperçu. Aucuns symptômes vraiment alertants. Allez, peut-être une petite gène dans les moments où il ne peut être que tout seul. Le truc qu’on ne peut faire à la place de l’autre, vous voyez ce que je veux dire ?!!! 
Chez elle par contre, c’est la catastrophe !
C’est l’IST la plus répandue actuellement en France et qui provoque la stérilité chez la femme.
Cette stérilité étant due aux dégâts que le microbe provoque au niveau de l’utérus et des trompes. La Salpingite est là et souvent il est nécessaire d’opérer pour faire l’ablation de l’organe atteint.
Dans le meilleur des cas, on peut se cogner entre 10 et 20 jours d’une antibiothérapie de choc pour essayer de garder son corps intact ! Et là, une petite partie de plaisir vous attend : l’estomac dévasté, le foie en vrac, une grande fatigue, des boutons plein votre joli minois associé à toute la panoplie de problèmes de peau inhérente.
Pour aller travailler, c’est pas le top. Mais on ne va pas se plaindre, on est forte, on serre les dents et on reste dignes comme d’habitude ; on a évité la table d’opération donc on peut s’estimer heureuse, non ?!! Donc on est heureuse !!!
Dans le pire des cas, c’est l’ablation d’un organe, voire de l’utérus complet si nécessaire
Inutile de vous préciser que la convalescence post-opératoire n’est pas rapide. En s’autres termes, oubliez votre job, le bal des pompiers cet été et vos séances de sport ! Mettez-vous au tricot les filles !
Le point important de cette histoire, c’est que, comme les MST, les IST sont encore mal connues. Surtout chez les hommes.
Non, elles ne s’attrapent pas en serrant la main de quelqu’un ou bien en s’asseyant sur la cuvette de toilettes publiques ! Peut-être parce qu’ils n’ont pas leur docteur spécialiste du zizi comme nous de la minette ? Peut-être bien aussi parce qu’ils méconnaissent encore leur appareil génital et encore moins celui de leur compagne.
 
Nous les filles, nous avons la chance de pouvoir consulter chaque année pour faire une révision des outils
 
Valider les kilomètres au compteur, refaire le niveau d’huile et changer les filtres ! Accessoirement, ça nous permet de vérifier qu’une vilaine maladie ou infection ne s’est pas glissée dans le moteur et qui aurait pour conséquence de le ruiner ! Quand on en arrive là, excusez l’expression, mais on peut dire qu’il y a une « couille dans le potage ! »
Alors, usez et abusez de cette prestation médicale à laquelle vous avez droit !
Parce que, quand leur outil fonctionne bizarrement nos chers et tendres n’ont que le médecin généraliste pour seul interlocuteur ! Ou bien alors, il faudrait qu’ils soient obligés de déclarer un cancer de la prostate pour avoir le droit d’aller consulter un spécialiste agrémenté d’un joli schéma détaillé de leur appareillage et obtenir leurs conseils :«Alors vous voyez, le problème se situe là, entre le poil et les ..ouilles ! Donc moi, je vous recommande de vous les brosser chaque soir avec Toniglandyl. » Après tout, ils pourraient faire un effort, mince !

Saviez-vous messieurs que vous aussi vous pouviez consulter un gynécologue ?

Donc, vous l’avez bien compris les filles, la prévention des IST et MST passent par vous. Les hommes, de ce côté là, ne sont pas assez à l’aise pour aborder ce sujet avec les enfants ! Faites passer le message de l’auto responsabilisation de la sexualité et faites une analyse chez votre gynécologue au bout de 6 mois de rapports non protégés avec la même personne car il pourrait être porteur sain de son ancienne relation. S’il vous trompe, et bien vous vous en rendrez compte toute seule !

Et surtout, si vous êtes maman, parlez-en à vos filles sans oublier d’initier vos fils à la sexualité féminine et ses risques.

Ne laissez pas les films pornos le faire à votre place : le féminin est sacré et il passe par vous !

Le lien joint permet d’avoir de plus amples informations sur le sujet : http://missfrottis.blog.lemonde.fr/2012/04/25/le-chlamydiae-trachomatis-comment-le-depister-au-tout-debut-de-la-contamination/

 
Cet article intitulé : "Le Chlamydiae, un joli cadeau d’amour ?" ( https://cecilericolleau.fr/2016/08/le-chlamydiae-un-joli-cadeau-damour/) a été écrit par Queen Belili le 17 août 2016 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnologue - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!


Laisser un commentaire