Les bénéfices de la reprogrammation cellulaire

Atteindre son plein potentiel grâce à la libération d’âme (ADN) des programmes négatifs encodés dans l’ARN
Annabelle est une femme qui a vécu sa jeunesse en 1968. Elle a fait partie de cette génération mue par la nécessité de changement des paradigmes sociétaux français de l’époque. Vécus comme limitant l’opportunité d’épanouissement individuel de l’être, particulièrement de la femme. Cette génération d’âmes incarnées a joué un rôle prépondérant, chacune à leur niveau, dans la mise en oeuvre de l’éveil de conscience terrestre.
Annabelle a exercé une bonne partie de sa vie professionnelle dans le milieu médical et la pratique de soins énergétiques. Elle s’est toujours beaucoup cultivée, notamment par la lecture qu’elle pratique intensément. Actuellement à la retraite, elle est divorcée depuis quelques temps et confortablement installée dans ce qu’elle appelle « son cocon ». Un peu en retrait de la ville, elle vit seule et s’y sent bien. Il y a quelques années, elle a fait la rencontre d’un homme qui semble laisser une sensation très forte et particulière dans sa vie (Couple Universel, Flammes jumelles).
Malgré le travail intérieur qu’elle pratique depuis des années, elle ressent néanmoins la sensation d’être bloquée dans son évolution. C’est ce qui motive sa volonté d’aller explorer plus en profondeur au travers de mon accompagnement.

Annabelle – Régression karmique en Atlantide (03/2017)

L’exploration commence :
A : Je suis une femme. Je suis dans le laboratoire dans lequel je travaille. Une grande salle en forme de dôme. D’énormes cristaux y sont présents. D’autres personnes sont présentes dans une pièce adjacente. Ce sont les autres membres de l’équipe qui travaillent avec moi. Ce laboratoire a pour mission d’entretenir l’énergie de toute la citée. Nous sommes en relation avec d’autres planètes et d’autres univers. Ce lien que nous entretenons avec des êtres extra-terrestres nous assure la mise à jour des informations et la surveillance de l’utilisation de cette énergie. L’énergie est générée par ces cristaux. Cette énergie est essentielle à la vie de la citée. Nous sommes en Atlantide.
Moi : Que faites-vous au sein de l’équipe de ce laboratoire ?
A : J’occupe un poste à responsabilité. Je détiens la connaissance de ces cristaux. J’assure le maintien de l’énergie qu’ils produisent. Je mets en place les processus de surveillance des différentes installations dans la citée. Je détiens la connaissance qui permet de maîtriser cette énergie en toute sécurité. Cette énergie est puissante. Elle peut détruire si elle n’est pas contrôlée. Il s’agit d’un savoir de haute technologie.
Moi : D’où vous viennent ces connaissances ?
A : La connaissance de l’utilisation de ces cristaux provient d’autres planètes. Je suis en lien avec une race d’êtres qui détient beaucoup de connaissances concernant différents sujets. Nous sommes en lien car je suis issue de la même race. Chez eux, c’est chez moi ! Je suis garante de la connaissance liée à l’utilisation des cristaux et de l’énergie qu’ils produisent. Très régulièrement, je leur fais remonter les informations récoltées ici. À l’issue de l’analyse de ces données, nous validons mutuellement tous les choix d’orientation que nous prenons en conséquence. Je vérifie que cette énergie est maîtrisée et qu’elle est utilisée en accord avec les Lois Universelles qui respectent le vivant sur la planète Terre. (Elle s’assombrit)
Moi : Que se passe-t-il qui vous inquiète ?
A : Un membre de l’équipe a été soudoyé par une force extérieure. Cette force extérieure est étrangère à l’alliance des races que je représente. Son intention n’est pas la même que la nôtre (l’alliance). Il s’agit d’une des races reptiliennes dont le niveau de spiritualité et de sagesse est bas. Elle fonctionne sur un système énergétique basé sur des fréquences vibratoires basses qui génèrent la peur. Ce système de fonctionnement ne permet pas l’auto suffisance en terme d’énergie. Il semblerait que les gouvernants (certains ?) de l’Atlantide aient conclu un pacte avec cette force extérieure. Les représentants de cette dernière les auraient convaincu de la protection qu’ils assureraient à l’Atlantide si nous leur donnions accès à ce savoir de haute technologie. Ce co-équipier, à leur demande, a envoyé des informations à nos gouvernants.
Moi : Comment cette situation vous a-t-elle impacté ?
A : Je reviens à une scène où je me vois en face du comité de gouvernance de la citée. Ils m’ont convoquée comme ils peuvent le faire régulièrement. Je travaille en collaboration avec eux, sous leur gouvernance, même si je représente une alliance régie par des Lois Universelles auxquelles ils sont supposés porter allégeance. Ce jour-là, ils me font une demande inappropriée ; ils me demandent de transmettre notre technologie d’énergie à cette race reptilienne qui ne fait pas partie de l’alliance. Et dont les intentions me paraissent troubles (Elle se crispe, est inquiète).
Moi : Comment réagissez-vous alors ?
A : Je leur signifie qu’il s’agit d’une grosse erreur qu’ils sont en train de commettre. Je ressens un piège qui se resserre autour de moi quand je sens certains des membres très fortement motivés à voir les modalités de ce pacte se mettre en oeuvre. Cela passe évidemment par mon engagement, ma bonne volonté.
Moi : Vous sentez-vous en danger ?
A : Oui. Je les sens, certains, corrompus. Je sens l’urgence de sauver ces connaissances technologiques des intentions cette race plutôt belliqueuse. L’échange reste courtois, mais j’ai la sensation que la meilleure des stratégie à adopter pour moi c’est de faire « profil bas » pour mieux gérer le temps qu’il me reste à agir. Je repars de cette assemblée chamboulée, mais en dominant mes émotions. Je rejoins mon laboratoire. Ils ont déjà convaincu l’un de mes collaborateurs. Peut-être l’était-il déjà bien avant ? Peut-être était-il un pion déjà placé dans l’équipe ? Il est clair pour moi que je ne collaborerai pas à ce plan.
Moi : Allez au moment suivant dans le temps, le plus significatif
A : Je me sens surveillée, dans ce laboratoire. Je ressens de l’oppression. Afin de gagner du temps pour mettre ma stratégie en oeuvre, je communique quelques informations sans grande importance à ce collaborateur qui est en lien avec cette force reptilienne sombre. Ils ne sont pas assez évolués pour juger de l’importance des informations qu’on leur communique avant de les avoir mises en oeuvre. Je compte là-dessus pour gagner du temps. J’ai décidé d’un plan de sauvetage qui consiste en ma fuite de la citée après avoir pu mettre à l’abri les informations fondamentales issues de nos recherches.
Moi : Allez au moment décisif de cette mémoire
A : Je me retrouve dans un vaisseau (véhicule aérien courant à cette époque). J’ai avec moi des éléments contenant une banque de données d’informations. Il y a d’autres personnes. Nous regagnons la base dont nous sommes issus. Nous allons très vite. Nous sommes en fuite et nous devons d’être discrets. Je détecte des vaisseaux à notre poursuite. Nous sommes repérés. Je sens que c’est la fin. Je dois mettre ces informations et moi-même hors d’atteinte. Sans mon aide ils ne peuvent pas faire grand chose de ces données. Je n’ai plus rien à perdre. Alors que nous nous apprêtons à passer une porte stellaire afin d’accéder à un autre univers, je sens que nous prenons une autre route pour semer nos poursuivants. (Un temps s’écoule) Je sens que je suis, avec d’autres âmes, bloquée dans un espace temps situé entre la quatrième et la cinquième dimension. J’ai mis à l’abri ces connaissances technologiques des mains de race non évoluées. J’ai dû me sacrifier (suicide ?). Je ressens de la colère vis à vis de ces gouvernants qui se sont laissés fourvoyés. Un manque de confiance en l’humanité. Une perte de foi en la possibilité d’accomplir cette « mission » mandatée par l’alliance.
Moi : Qu’est-ce qui peut être mis en place pour libérer votre âme de cet espace temps ?
A : Je me retrouve en Égypte. Une grande partie de la civilisation atlante a émigré en Égypte. Je me ressens sous une forme éthérique dans le désert. Je perçois une pyramide. Les pyramides sont des émetteurs-récepteurs énergétiques avec d’autres planètes (Orion). Je suis toujours coincée dans cet espace temps entre la quatrième et cinquième dimension. Je me retrouve au centre de cette pyramide, dans laquelle un vortex est actif. Je me place au milieu de ce vortex. Il agit en moi (sensation du corps qui chauffe intensément). Je ressens un élan puissant. Je me sens sortir de l’espace temps dans lequel j’étais bloquée (l’effet dure un certain temps). Les autres âmes coincées dans cette espace se libèrent aussi. Je les perçois passer. Je ressens que je me libère de la colère. Une douceur s’installe en moi (le processus dure quelques minutes).
Moi : Quelle est la leçon que vous retirez de cette vie ?
A : « Ça n’est pas moi qui décide ». C’est la vie qui décide. Quelque chose de plus grand que moi. Je proviens de la base Sirius B. Ma mission est en lien avec l’énergie cosmique, via la maîtrise de la technologie des cristaux. Aujourd’hui, nous avons besoin de ces connaissances sur Terre.

Bénéfice de la reprogrammation cellulaire :
A : Je vais pouvoir m’autoriser à être moi-même, à faire ce que je suis venue faire dans cette incarnation et à me sentir accueillie. On m’invite à être heureuse et pleine de joie.

 

Annabelle – Reconnexion d’ADN (06/2017)
Suite à sa séance précédente, Annabelle se sent plus dans l’acceptation de son incarnation actuelle. Elle ressent néanmoins encore de la difficulté à accéder à plus de confiance dans cette incarnation.

L’exploration commence :
A : J’arrive dans un endroit inconnu, en bord de mer. Je me retrouve sur une grande étendue d’eau. J’aperçois deux rochers, comme des menhirs, au large. Je suis sur une barque qui avance sur une eau translucide. J’ai l’impression d’être sur une île du Pacifique. L’embarcation avance vers ces deux rochers plantés en plein milieu de l’eau. Au loin, je perçois une végétation luxuriante sur des étendues de sable. La barque avance seule avec pour cortège des dauphins de chaque côté. Ils semblent m’accompagner (Un temps passe). Je perçois des coquillages, d’autres petits rochers . Les dauphins sont toujours à mes côtés. Nous nous approchons des deux grands rochers qui se révèlent d’une couleur dans les tons de rouges. C’est de la roche volcanique. Nous passons entre eux . Je perçois différents îlots disséminés de part et d’autre. De roches en roches, j’accoste sur une plage de sable à la végétation luxuriante. Je descends de la barque et me retrouve sur la plage. Trois êtres longilignes aux cheveux longs apparaissent en face de moi. Leurs yeux émanent des rayons de lumière.
Moi : Connaissez-vous ces êtres ?
A : Non, mais ils m’inspirent confiance. Ils dégagent une belle énergie lumineuse. Ils m’invitent à m’assoir là où je suis. Eux se positionnent autour de moi. Un en face de moi, les deux autres à l’arrière de chaque côté. Ils forment un triangle dont je suis le centre.

Je l’invite à accueillir le processus et me décrire ce qu’elle ressent dans son corps. Elle continue d’observer la scène sans savoir ce qu’ils s’apprêtent à faire ni à quoi cela va servir. Quand, au bout d’un moment, suite à leur installation, elle sent qu’elle est sur le point de recevoir des informations par voie télépathique.

A : Ils me transmettent un message : « Ce monde (Terre) est illusion. La cosmogonie (science de la formation des objets célestes : planètes, étoiles, galaxies…) est illusion. C’est un piège de la « matrice » (artificielle) créée par une espèce d’envahisseurs. Le seul moyen de s’en libérer est de pister toutes les « croyances » (programmes involutifs, implants). Les « croyances » sont une séparation. Elles créent la sensation d’être séparé(e). L’espèce humaine n’est pas qu’un corps. Même le corps est illusion. Décidez de ne plus apporter de crédit à tout ce qui génère les « croyances » en vous. Elles sont basées sur les anciens paradigmes. Tout ceci est terminé ! Lâchez prise c’est l’abandon des « croyances ». Les « croyances » sont le fruit du mental (pensée analytique, facette analytique du cerveau neuronale). La reliance à la Source est la garantie de la relance au Soi, à votre être authentique. De cette façon, vous vous éloignez de vos « croyances ». De la Source provient toute la puissance de l’Être car elle est conscience pure (Amour). Si l’être est lié aux « croyances » générées par le « mental », il reste connecté à la « matrice » (artificielle) donc éloigné de la Source. »
Durant quelques minutes, elle reçoit un soin qu’elle ressent agir dans différentes zones de son corps (intermittence de lumières colorées, chaleur, fourmillements se déplaçant dans des zones précises du corps). Je l’invite à laisser agir en me décrivant toutes les perceptions sensorielles que cela génère en elle. Jusqu’au moment où elle sent que les perceptions s’arrêtent.
Lors des séances de Reconnexion d’ADN, Une mémoire positive constituant l’ADN du consultant est alors recontactée pour la réactiver. Le consultant peut alors se retrouver au coeur d’un « rituel » qui vise à réactiver des informations qui bénéficient à l’expansion de son potentiel de création. C’est une activation de son énergie de vie (kundalini) qui contribue à lui faire incarner sa puissance par l’expression de ses dons et compétences. Cela peut lui apporter un certain nombre d’informations concernant sa « mission d’âme », ce que je nomme « agenda d’âme ». Cette opération ne peut être réalisée qu’une fois désencodés un certain nombre de mémoires négatives (programmes involutifs) qui bloquaient l’expansion de cette mémoire positive. Les objectifs des séances sont systématiquement orientés par l’ADN du consultant relié à la conscience supérieure.

A : Ils m’indiquent que le soin est fini. Ils ont un autre message à dispenser à tout le monde (êtres éveillés) : « Tout est de l’ordre de l’intention. Il s’agit de prendre la décision et de s’y tenir. Les peurs, les angoisses et la tristesse que vous ressentez ce sont les « croyances » qui se dégagent de vous. Il est normal de ressentir cela dans tout processus d’élévation de conscience. Attention ! Soyez dans l’intention d’être ce que vous êtes. Dans le parcours de Flammes Jumelles (lien d’âme), le processus d’évolution est le même que pour tout le monde (êtres éveillés). La Source est Amour pur. Soyez centrés sur ce que vous êtes et la manifestation de ce que vous êtes. L’évolution passe par la reconnexion à la Source. Votre défi est de revenir à la Source.»

Cet article intitulé : "Séances à lire" ( https://cecilericolleau.fr/seances-a-lire/) a été écrit par Cécile Ricolleau le 16 janvier 2021 et publié sur Cécile Ricolleau - Hypnothérapeute - Thérapie Quantique.

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur !!!