3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #3204
    Mélanie Kochert
    Participant

    Bonjour à tous,

    Ayant eu la chance d’assister à une représentation de ce concert fin 2019 à Metz (où je réside), j’ai à cœur, en guise d’introduction et de salutations, de partager avec vous cette expérience hors du commun qu’est l’interprétation du Cantique des Cantiques par Rodolphe Burger :

    https://youtu.be/kFtfhBram9U

    Rodolphe Burger l’avait composé originellement pour le mariage d’Alain Bashung, dont il était le guitariste. La filiation d’univers est totale.

    Il a augmenté sa création à l’occasion d’un retour sur scène par une seconde partie tout aussi extraordinaire et hypnotique reprenant des poèmes d’amour du poète palestinien Mahmoud Darwich.
    Ce concert, ode à la rencontre de l’amour charnel et de l’amour sacré, qui mélange des voix en français, en arabe et hébreux, est comme une transe, une expérience de tous les sens dans et en dehors des mots, d’une beauté noire et pourtant si lumineuse. Absolue.

    Le corps s’abandonne et se balance, naturellement.
    J’ai revécu cette écoute en intimité avec mon partenaire, rarement notre danse ne fut aussi profonde, et à fleur de peau.

    Suite aux vidéos récentes de Cécile sur la sexualité sacrée, je trouvais cela intéressant de rebondir avec ceci…
    Je vous souhaite une belle journée,

     

    Mélanie

    #3211
    Valentine Delaroa
    Participant

    Bonsoir Mélanie,

    Je vous remercie infiniment pour ce partage si touchant. Je ne connaissais pas le Cantique des Cantiques (déjà évoqué par Cécile) et encore moins cette mise en musique. C’est sublime, hypnotisant, et cela fait frémir mon âme et mon coeur, et transcende l’amour que je porte à mon autre.. Le couple Divin dans toute son essence.

    Quelle découverte bouleversante, dans la continuité des vidéos passionnantes de Cécile sur la sexualité sacrée.

    Belle soirée à vous

    Valentine

    #3214
    Daniele Santini
    Participant

    Bonjour Mélanie et Valentine

    Je viens d’écouter les 8 premières minutes de ce magnifique hymne à l’amour. Merci pour ce partage ! Je me suis arrêtée juste pour partager ce qu’il a dit en parlant des dents blanches de son autre : « un troupeau remontant de la rivière, chacune sa jumelle, aucune ne manque »…

    Je retourne écouter la suite 🙂

    Belle après-midi 💫✨☀️

    Daniele

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.