5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #3331
    Philippe Monnet
    Participant

    T’as dĂ©jĂ  connu ce moment oĂč t’as l’impression que tu est seul au monde? Cette sorte de vide abyssal ou mĂȘme Ă  l’horizon rien ne pointe, ou le brouillard a envahi ton environnement… Je connais bien le brouillard pour ĂȘtre nĂ© et avoir vĂ©cu 18 ans Ă  Bourg en Bresse 😁.
    Le truc avec le brouillard, c’est que tu sais qu’Ă  un moment tu reverras le soleil. (Enfin, pas Ă  Bourg en Bresse, parce qu’aprĂšs le brouillard, c’est la pluie 😆) LĂ , seul dans ta barcasse, tu aperçois au dessus de toi un trou dans les nuages, un coin de ciel bleu… Ah mais fausse alerte, le piĂšge, et le trou se referme sur toi avec le poids d’un 38 tonnes. Et tu sombres plus profond dans ta soute, plus de rames pour te diriger, et juste ces vaguelettes qui te donnent la nausĂ©e.
    Plus rien a bouffer, le brouillard s’Ă©paissit, tu es Ă©puisĂ©. Tu t’abandonnes Ă  ton sort, au bord de la mort.
    Alors, un seul Ă©chappatoire, les bras de MorphĂ©e. Tu commences Ă  rĂȘver de sirĂšnes aux belles Ă©cailles (normal t’es mort de faim 😁), et puis ton esprit divague, et c’est finalement la baleine qui se pointe, avec sa grande gueule ouverte sur ton embarcation. Alors ton instinct de survie t’extirpe de ton cauchemar, en sursaut. Tu ouvres les yeux, la lumiĂšre t’eblouit, le ciel bleu, tu ignores oĂč tu es mais tout semble calme. Un regard aux alentours, et partout, d’autres barcasses, comme la tienne, avec des Ăąmes qui s’Ă©veillent, doucement, presque agards, mais quelque part soulagĂ©es.
    Tu lĂšves la tĂȘte vers l’horizon Ă©clairci, et non loin devant, une embarcation qui semble flotter au dessus de l’eau, une Ăąme blonde au regard Azur profond, et un nom gravĂ© sur les lattes d’Ă©picĂ©a : CĂ©cile.
    Oui bien sûr, toi aussi, tu as connu ces moments.
    Alors dans notre mĂ©moire collective, imprimons que nous avons tous une CĂ©cile qui croise notre chemin, lorsque le temps est venu, puis nous accompagne, le temps nĂ©cessaire, en participant Ă  la reconstruction de notre coquille, endolorie par la traversĂ©e des ouragans, assĂ©chĂ©e dans l’Ɠil des cyclones, mais pourtant toujours guidĂ©e, dans un Ă©lan naturel, par le flot des vagues.

    Philippe, navigateur solitaire ( enfin pour le moment 😀😉)

    #3398
    Catherine Franchel
    Participant

    Merc philippe, c’est trĂšs beau ce que tu Ă©crits, je partage ton sentiment et je remercie profondĂ©ment d avoir eu le flair daller vers Cecile quand le brouillard n Ă©tait encore qu une petite brume… Ben oui, car quand il est devenu Ă©pais, eh ben elle Ă©tait dĂ©jĂ  lĂ  CĂ©cile et aujourd’hui aprĂšs quelques mois passer dans les torpeurs humide et froide de ce brouillard, je vois le carre de lumiĂšre apparaitre au loin…

     

    Catherine

    #3399
    Philippe Monnet
    Participant

    Qu’il est bon de voir la lumiĂšre 😉.

    Bientît pourras tu la ressentir en toi 😊

    Bonne continuation dans ton voyage.

    Philippe

    #3476
    Aurélie BIANE
    Participant

    Bonjour, bravo pour ce partage, cette immersion dans un monde parallĂšle dans lequel les panneaux signalĂ©tiques font dĂ©faut. Nous voilĂ  en effet plongĂ© dans nos rĂȘves peuplĂ©s de licornes, sirĂšnes, elfes, dragons et autres… parce que nous aimons le mimĂ©tisme que nous pouvons faire avec ses crĂ©atures « Fantastiques ». Merci AurĂ©lie

    #3491
    Philippe Monnet
    Participant

    Bonjour et merci AurĂ©lie 😊

    J’aime beaucoup ces crĂ©atures fantastiques pleines de symboles 😉

    A bientît pour de nouvelles aventures 😁

    Philippe

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.