#4609
Anne GOGIBUS
Participant

Bonjour Julie et Virginie, ravie de vous retrouver ici 😉

Je comprends tout à fait ce que tu as pu ressentir dans cette situation, effectivement ce que dit Virginie est très juste, prendre du recul pour identifier ce qui est en jeu pour chacun est un bon réflexe, la lecture de Lise Bourbeau est très indiquée.

Il est clair que cette situation t’épuise énergétiquement et si ce n’est pas carrément ton aura qui s’est décentrée à ce moment là, il est certain que ça a bloqué la circulation d’énergie au niveau des méridiens. D’ailleurs j’imagine que rien qu’en y repensant tu te retrouves vite vidée…

Dans ma pratique de leethérapeute, je travaille beaucoup là dessus en recentrant l’aura et en levant les blocages qui empêchent l’énergie de circuler.

Pour les méridiens il existe beaucoup de techniques de visualisation (prendre une douche d’énergie par exemple ou autre, tu devrais trouver ça sur internet facilement).

Pour ce qui est de l’aura eh bien il faut savoir (en tout cas c’est ma vérité par rapport à mon expérience), qu’elle bouge constamment en fonction des émotions que nous vivons. Seulement, lorsqu’on vit une vive émotion, elle peut se décentrer. En général, elle va se recentrer d’elle même au bout de quelques heures ou quelques jours mais quand le choc a été trop important, elle ne va pas se recentrer et c’est là que j’interviens en tant que thérapeute. Si tu savais le nombre de personnes qui passent leur vie à côté de leur aura (ou de leurs baskets comme on dit)… pourtant, quand on est centré on vit les choses de manière bien plus soft (et quelle nécessité pour les HP!) car notre aura va un peu agir comme un filtre, un airbag qui va permettre de ne pas se prendre un tsunami émotionnel en pleine figure à chaque émotion.

Faire l’éponge je connais bien, j’ai pratiqué pendant plusieurs années 😛 mais maintenant c’est STOP. Déjà ça ne sauve personne et en plus ça m’enfonce encore plus bas que celui qui va mal non mais qu’elle idée!!!

Je rigole mais évidemment je sais à quel point c’est difficilement contrôlable. Comment fais-je pour arriver à faire de moins en moins l’éponge? Bonne question, je n’y avais jamais vraiment réfléchi… Je sais que ma pratique de leethérapeute m’a beaucoup fait évoluer là dessus car maintenant j’ai l’impression de rayonner de ma lumière pour aider les gens plutôt que d’absorber leurs émotions négatives… je vais y réfléchir…

Bonne journée à vous!