#4430
Catherine Franchel
Participant

Donc, c est la bande des subconscientes…. Et vos conscients ils sont ou ? le mien il est loin, en Afrique,  il s appelle Desire. Mais il se tait… Il est tombe en amour y a 12 ans, avant on avait monte tous les deux en ami un super projet humanitaire, des jardins d enfants sur 5 villages sont le sien. Un projet qui , je le comprends aujourd’hui avait un gout particulier. Il était magique. 5 Ecoles maternelles sans un sous, sans une seule subvention et même qu ils existent toujours. Quand je raconte ça aux ONG, elle ne me croit pas. Et pourtant, on l a fait… On finissait les phrases que l autre commençait, on était comme des poissons dans l eau et tout le monde nous suivait… Puis, sa main à approchee la mienne et voilà… moi je n étais pas vraiment amoureuse, enfin j étais subconsciente… je ressentais un truc très particulier une confiance sans faille. Mais au bout d une année, j ai flippe. IL aurait fallu que je le ramène ici, j avais mon fils jeune que j élevais seul.Bla bla bla… je suis rentrée chez moi en france et j y suis restée pendant dix ans. IL ne m a rien dit… jamais un reproche. Rien, il continuait à me parler de temps en temps et je répondais et dans mon for intérieur je rêvais de ce jour ou j allais y retourner mais je n y arrivais pas. je m étais mise en couple avec un vieil ami d adolescence duquel je n étais pas amoureuse et qui en plus étais plus ou moins alcoolique, bref, j ai vite compris que j avais fait une connerie. Mais il m a fallu dix ans pour arriver a ce fameux éveil du runner. Quand mon fils est parti faire ses études ailleurs, je me suis retrouvee bien seul avec mon alcoolique et là évidement, l Afrique est revenue a moi avec un grand A. Entre le moment ou j y ai pense sérieusement et celui ou je suis partie, il s est passe 9 mois et les signes se sont intensifies et 2 jours avant de partir, je me suis retrouvee agrippe à mon canapé sans comprendre ce qui m arrivait. Je venais de ressentir profondément que je l aimais comme une tête chercheuse qui était descendue à l intérieur de moi jusqu’à cette fameuse confiance et une douche d amour incroyable m est tombée dessus. Et il m attendait, il était là…Le coeur ouvert, je n en revenais pas et je me disait que moi à sa place, je n aurais jamais pu. Là vous connaissez la chanson, le début de l éveil de conscience et la découverte du lien FJ. L amour fou qui peu à peu réveille la blessure de rejet et 8 mois plus tard il a commence à entrer en distance et moi j ai file chez Cecile. Ça fait un an et il pointe son nez quelque fois mais ça coince. Il s est marie et il a eu deux enfants de plus avec cette même femme qu il voulait quitter avant et qu il n aime pas du tout. Mais c est complique à gérer avec les enfants. Et puis je pense que tout ce qu il n a pas dit est ressorti. Bref… Pas facile. Pour moi, on peut dire que ça a été dur, dur et ça l est encore parfois et je ne sais pas trop quoi faire à part lui témoigner mon amour… Et vous, c est quoi votre histoire. J adore les histoire d amour FJ. Bises Cathy