#3473
Sylvie Pommier
Participant

Bonjour Pauline, Philippe et Céline,

J’ai découvert le HP il y a plusieurs mois après la grosse dépression que l’on nomme la nuit noire.

Je ne sais pas si je suis HP, je pense HPE possiblement mais difficile à diagnostiquer seule car il y a (je trouve) de nombreuses similitudes avec la blessure de rejet.

Cette sensation depuis toujours d’être différente de ma famille et incomprise, difficulté face à la violence du monde dans lequel nous vivons et de son « inhumanité », ce trop plein d’émotions ingérables que j’avais avant de pratiquer l’hypnose, une très grande empathie, bref je ne sais pas trop…

J’ai 3 fils ados/adultes et je pense qu’il y en a 2 HPE et 1 HPI. Je vois bien les distinctions dans leurs personnalités et comportements.

Nous sommes une famille adorateurs de chats, nous en avons 4 + un 5ème qui s’incruste et que je vais probablement accueillir car je n’ai pas le coeur à le rejeter. Aussi je compatis grandement à ton chagrin. Ma voisine ne nourrit pas les siens (3 chats) et du coup je fais un peu office de resto du coeur félin !

Je suis née parmi les chats et mes enfants également, je n’imagine pas ma vie sans eux. Il fut un temps où je vivais dans les Hautes Pyrénées au bord d’une route de campagne sur laquelle j’en est perdu plusieurs et c’est toujours une grande douleur évidemment.

Depuis mon réveil, mes chats ont des comportements « anormaux ». En symbolique le chat représente l’inconscient. Gaïa, une de mes chattes tente d’agresser sa queue chaque fois que mon énergie féminine est blessée, c’est ce que j’ai constaté. Pirate, le mâle dominant s’attaque aux femelles chaque fois que je suis trop Yang 😉

Je suis confuse LOL car ça paraît complètement perché mais c’est pourtant ce que je vis. Durant toute la nuit noire, Pirate a dormi sur mon ventre. Il est dit que les chats ont la capacité de capter les émotions négatives et les transmuter pendant leur sommeil. Il faut savoir que le chat est l’animal qui passe le plus de temps en zone alpha c’est à dire en état modifié de conscience (état dans lequel on a accès à l’inconscient)

Petite expérimentation non volontaire :

Gaïa après avoir été châtrée a terriblement grossi, c’était devenue une boule. J’ai fait plusieurs séances d’hypnose à des amis chez moi et Gaïa était présente, elle dormait à côté. Je ne pourrais jamais le prouver bien sûr mais j’ai l’intime conviction que ces séances ont eu un effet sur elle car elle a repris quelques semaines après sa taille de guêpe ! Partant du postulat qu’en séance je m’adresse à la conscience supérieure de l’être c’est à dire cette part de nous qui est connectée à la grande conscience universelle donc qui possède toutes les connaissances de tout temps, je suis convaincue que cette conscience de l’animal a reçu les messages appropriés à son évolution. Ça paraît tellement dingue que j’ai voulu tenter à nouveau une expérience. Ma plus vieille chatte, Chouchou, est très asociale depuis toujours, aucun chat n’a le droit de l’approcher, elle est très solitaire. Je m’y suis prise un jour qu’elle dormait tranquillement et lui ai fait une séance sur le rejet. Durant la semaine qui a suivi son comportement était méconnaissable, elle se laissait approcher facilement par les autres. Mais ça n’a pas tenu au-delà…

Je vais poursuivre mes expériences car finalement je me dis que si je vis cela ce n’est peut-être pas un hasard. Le magnétisme marche bien sur les animaux alors pourquoi pas l’hypnose ? As-tu vécu Pauline des situations peu ordinaires avec tes chats ?

 

Pour ce qui est du sujet FJ, j’ai compris durant mon cheminement que le rejet que me faisait sentir mon autre était le message en miroir inversé que je me rejetais moi-même à trop attendre après lui. Énergétiquement ils/elles ressentent la puissance de cette attente et le vivent comme un étouffement. Ceux qui souffrent de la blessure de rejet ont peur de perdre leur liberté dans cet amour qui leur rappelle un amour maternel étouffant, emprisonnant. Le dénommé « chaser »(Yang), le poursuivant doit lâcher-prise et cesser de vouloir tout contrôler (blessure de trahison).  Pas facile c’est vrai et se faire aider fait grandement avancer car ce sont des comportements souffrants. La dépendance affective est, selon ma considération, le lot de tous et des deux côtés.

Voilà, je m’arrête là. Je t’envoie Pauline toutes mes pensées de réconfort et d’amour afin que ton coeur guérisse de cette perte <3

Chat-leureusement, Sylvie