#3472
Sylvie Pommier
Participant

Merci pour ce partage très touchant Philippe et très résonnant pour moi également, comme Céline.

Ce que l’on étiquette comme « pervers narcissique », car c’est la mode et à l’époque où je l’ai vécu je le nommais ainsi moi aussi, ne sont que des êtres comme nous tous, en très grande souffrance malheureusement.

Aujourd’hui, 3 ans après, mon regard à changé. Je remercie cette âme et je vois l’amour dont elle était porteuse afin de me réveiller, avec perte et fracas certes, mais me révéler enfin à quel point je ne vivais que pour l’autre, dans l’abnégation totale de moi-même tellement ma dépendance affective était puissante.

Quant à la perte et les fracas, ils étaient à la hauteur de mon sommeil !

Souvent on n’écoute ou n’entend pas les petites alertes. Puis elles s’amplifient et deviennent des alarmes que l’on entend peut-être toujours pas…

L’épisode suivant est la détonation, qui réveille !

Sylvie