#3397
Philippe Monnet
Participant

Bonjour Pauline, Céline,

Pour ma part, j’ai réalisé il y a quelques semaines que je voulais aller trop vite, que je me tapais la tête contre les murs.

Alors, j’ai décidé de reprendre mon rythme naturel, celui qui m’a toujours bien servi, bien guidé. Les événements sont tout à coup plus fluides.

Pour le décès malheureux de ton chat, j’y vois un signe aussi pour apprendre le détachement. J’ai du travailler là dessus au mois de mai concernant ma jumelle, et je ne pensais pas en être là.

Je pense que le détachement affectif est vraiment une grosse partie de notre apprentissage. C’est très libérateur, et cela mène vers un amour différent, plus sain, non souffrant. Mais c’est un passage très difficile.

Voilà, j’en suis à réorganiser ma vie, à remettre en place une certaine discipline pour nettoyer les mémoires négatives qui me reviennent. Bref, en route vers la liberté.

Quant à ma flamme, j’ai bien réalisé que rien ne se passera ici bas, en étant dans l’attente qu’il se passe quelque chose. D’où l’importance du détachement et du lâcher prise.

Pour le reste j’ai un boulot qui m’a toujours plu depuis 12 ans mais j’en ai fait le tour. Je suis plutôt dans la lassitude, d’autant plus que je sens bien que la vie me mène ailleurs. Alors, on verra bien, une chose après l’autre…

La vie m’a appris que les changements sont toujours bénéfiques, alors on garde le moral 😀😉

Bonne continuation, et bon courage

Philippe