#3336
Daniele Santini
Participant

<p style= »text-align: center; »>Coucou à tout le monde, et en particulier à Catherine et Sylvie :-)</p>
Catherine, tout dépend comment tu vis cette situation. Apparemment c’est dans la souffrance. Si c’est bien le cas, ce sont tes propres murs, que tu as dressés autour de toi, qui t’emprisonnent, et c’est une très bonne nouvelle en somme ! Parce que cela signifie que tu as TOI la possibilité de faire s’écrouler ta construction pour te libérer ! La personne qui vit (survit, se détruit, plutôt ?) sous tes yeux a son libre arbitre.  Tu n’es pas son sauveur… il y a des personnes compétentes dont c’est le métier d’accompagner des personnes toxicomanes. Passe le relai, et s’il ne le veut pas, c’est de SA responsabilité…  et surtout, interroge-toi sur ce que cette situation t’apprend de toi… je t’embrasse

Sylvie  il y a beaucoup de sagesse dans ce que tu écris, Bp de profondeur. Merci 😊

Et je partage (quasiment) tout ce que tu transmets.
Comme toi je ressens que l’éveil de l’âme est un chemin initiatique sans retour en arrière, pour notre plus grand bien, quel que soit ce qui se passe dans notre vie pour peu qu’on sache y puiser la quintessence, transformer l’épreuve en leçon. Oui, d’autant plus après l’éveil, l’autre -jumeau ou non- en miroir nous éblouit et nous engage à fermer les yeux pour entrer en soi. Oui, la réponse, la seule à mon sens, est l’amour de soi, l’accueil et l’acceptation de nos facettes sombres qu’on fait disparaître en osant enfin les éclairer, et parallèlement, dans le même temps, l’amour de l’autre et l’acceptation de son obscurité. Et avancer, grandir à chaque pas vers soi, dans ce grand voyage vers son intériorité, s’alléger de nos voiles -blessures parfois béantes-, qui, posés les uns sur les autres deviennent une chape de plomb. Alors oui, j’ai une immense gratitude pour toutes les personnes, rencontres toxiques ou de cœur, placées sur mon chemin, qui m’ont obligée à enfin me regarder dans l’accueil et l’amour de qui je suis. Et qui m’ont fait et continuent de me faire 🎈ce sublime cadeau de me connecter au grand, au vaste, à l’infini de la source, du divin, de mon être supérieur, et ressentir que nous sommes amour et énergie, ou énergie d’amour…

pour autant mon expérience d’humaine me rappelle que nous sommes aussi ce « petit personnage » comme l’appelait Sylvain Du Boulay (qui a rejoint la source pendant le confinement… paix à son âme)  et ce petit personnage a envie de s’aimer, d’aimer et d’être aimé dans le monde de la matière… 🌸🌼🌺