#3291
Cookie Fachon
Participant

Merci, merci, merci ! Je suis très émue par vos messages, échanges, partages et l’intérêt que vous portez au sujet de ma relation sacrée !

C’est vrai que c’est doux de pouvoir enfin discuter de nos relations flammes jumelles grâce à ce network (merci Cécile !). En ce qui me concerne ce n’est pas possible avec mon entourage… Je ne connais personne autour de moi dans cette « aventure passionnante » ! J’aimerais pouvoir répondre aux questions qui me sont posées par Danièle tout en élargissant la réflexion de cette problématique pour que d’autres puissent peut-être se retrouver dans ce que je vis en lisant nos échanges.

Donc j’ouvre le sujet du masculin sacré dans le dénie !

1ere question de Danièle : Ce qui me fait ressentir qu’il est ma FJ : j’en ai aucun doute personnellement depuis un an.

– J’ai eu énormément de reflets miroir pendant 4 ans. Il m’a énormément fait progressé sur mon chemin sans le savoir. Sont apparues d’incroyables synchronicités, des signes, des prises de conscience, la magie de la vie…

– Notre 1ere rencontre était complètement mystique et j’avais vraiment la sensation de le connaître, il m’intriguait. Il n’est pas du tout le genre de personne que j’aurais pu penser aimer. On a des modes de vie très différents, mais mon âme l’a reconnu depuis le début, j’en suis certaine. Le grand mystère est alors apparu !

– J’ai eu connaissance de ce terme FJ sans rien avoir demandé. Des vidéos youtube me sont parvenues comme des invitations sur le téléphone (de mes guides ou d’une conscience supérieure / loi d’attraction ?)  pour prendre conscience de l’existence de ces relations. Pourtant je ne visionnais rien à ce sujet et n’avais aucun abonnement. Ces vidéos sur le lien FJ, que je reçois plusieurs fois par semaine dont celles de Cécile, me sont envoyées sans chercher. Chaque fois les énergies des guidances correspondent à ce que je vis et m’éclairent sur mon parcours. La première vidéo est arrivée l’année dernière, 3 mois après l’avoir quitté parce qu’il ne prenait pas la responsabilité de sa vie (ni logement, ni travail, addicte à l’alcool et aux soirées sans fin entre copains, il se décharge de son fils sur moi quand il en a la garde…). Je l’aimais profondément mais cette situation était insupportable.

– Pendant la séparation, impossible de tourner la page ! Je me sentais reliée énergétiquement (et matériellement…il était incapable de venir chercher ses affaires chez moi…) J’ai beaucoup travaillé à ce moment là sur une forme de dépendance affective dont j’avais pris conscience. J’ai aussi ressentie à distance qu’il faisait l’amour à une autre femme ! Cette nuit là, impossible de dormir, j’ai sentie un besoin irrésistible à 4h du matin de lui envoyer un sms pour lui demander pardon à la méthode o’pono pono sans savoir ce qui se passait de son côté. Je l’ai appris quand on s’est retrouvé l’été dernier. On s’est remis « ensemble » très progressivement en se disant « chacun sa vie »… Mais ce n’était pas si facile !…

Effectivement Danièle, il est dans l’égo et s’auto-sabote. Il a son enfant intérieur meurtri. Il ne se sent pas digne d’être aimé et ne se sent pas à la hauteur, il ne se sent pas à sa place avec moi alors qu’on a le bonheur de vivre à notre portée dans un endroit qu’il a choisit comme moi et qui le fait rêver… J’ai tout à lui offrir : mon amour, une famille (j’ai 3 filles), des jardins entourés de montagnes et de forêts, des projets de reliance avec la nature, la construction en cours d’un habitat écologique où il aimait se réfugier mais il n’a pas la force de porter le chantier avec moi… Il se sent perdu parce que je lui demande de s’engager et de participer dans les jardins puisqu’il est sans ressources financières. Il avait commencé à développer un projet professionnel pour faire la cuisine dans des festivals mais les dates ont été annulées par le confinement. Il a participé à sa façon, il s’est sacrifié pour moi, pour la maison et les jardins. Je suis consciente que j’ai été trop exigeante. C’est trop pour lui… Il se dévalorise et fuit, il n’arrive pas à s’exprimer et à communiquer.

J’ai la FOI en ce lien parce que j’y crois. Parce que j’ai énormément appris et progressé grâce à cette relation, qui vraiment, n’ai pas tous les jours un cadeau pour l’égo… Mais je ressens depuis notre rencontre l’ouverture du chakra du coeur, l’amour inconditionnel, la connexion au grant Tout, cette puissance indescriptible en moi !!! C’est une pure lumière qui m’ouvre au monde magique reliée à mon Âme… Je ressens un appel de la liberté, de l’autonomie et de l’indépendance dans cette solitude et cette souffrance. Et je ressens tellement de compassion pour lui… J’espère qu’il puisse se réveiller à lui même et prendre conscience de sa puissance et de sa souveraineté.

Je remercie tous les jours la vie de m’avoir offert cette relation et cette reconnexion. Je lui souhaite et vous souhaite à tous-tes de ressentir autant de vibrations positives dans tant de difficultés.

Son dernier message le 18/05 me disait qu’il ne sait plus rien et qu’il me fallait trouver un mec bien.

Merci encore pour votre lecture. Ça m’a fait beaucoup de bien de raconter mon histoire.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Cookie Fachon.