#3264
Amandine & Mathieu
Participant

Moi c’est Mathieu, j’ai aujourd’hui 37 ans et j’ai été éduqué à être autonome très jeune part des parents qui ont toujours été très occupés. Bien qu’étant, de mon point de vue, un gros avantage, cette autonomie a pu engendrer une certaine crainte dans mes relations précédentes(un homme qui n’a pas besoin d’une femme pour s’occuper de lui c’est dure de le convaincre de se poser…) et j’ai longtemps cru que je n’était simplement pas fait pour être en couple, trop indépendant, trop indécis, trop difficile peut être.

Aujourd’hui ma relation FJ m’a donné des réponses à ses difficultés (forcément c’est qu’il n’en avait qu’une et que je ne l’avais pas encore rencontré) et cette indépendance, ce non manque d’une autre personne ne me fait plus peur et est devenue une force, même si je passe toujours pour un extra terrestre, la dépendance à l’autre étant toujours la norme.

Après plusieurs mois de séparation j’ai la chance aujourd’hui de vivre avec ma chérie ( ou pas car nous sommes 2 mais nous avons tout perdu ou presque et notre chemin de vie est encore bien flou) et à aucun moment je n’ai besoin d’elle pour faire quoi que soit et je ne me sens pas non plus obligé de me plier en 4 pour satisfaire à ses caprices, chacun des gestes que j’ai envers elle est sincère et absolument pas calculé.

L’éducation joue énormément je pense, mais le tempérament également, soit on est indépendant dans l’âme soit on est assisté. Je ne l’ai jamais été que ce soit dans ma vie privée ou dans ma vie professionnelle ce qui a entrainé certaines difficultés, que je rencontre toujours d’ailleurs, mais je préfère avoir ce point de vue, ne me soumettre à rien ni personne.

Pour ma part je suis convaincu que les beaux projets sont une histoire de collaboration, non pas de soumission et quand chacun aura l’audace de prendre la place qui lui revient et d’envoyer aux oubliettes ces paradigmes hors d’âge (et les gens qui les soutiennent) nous pourront envisager un bel avenir plein d’amour et de prospérité.